DENEB

DENEB


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une comète s’invite dans le ciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Galerne Jean Francois
Admin
avatar

Messages : 839
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 50

MessageSujet: Une comète s’invite dans le ciel   Mar 5 Mar - 22:10

Un article de l'obspm sur la comète Pan-Starrs super
Voici le lien vers le site pour bénéficier des cartes animées : http://www.obspm.fr/a-l-oeil-nu-une-comete-s-invite-dans-le-ciel-de.html


A l’œil nu ! Une comète s’invite dans le ciel de mars 2013

Elle apparaîtra à l’ouest au coucher du Soleil, vers le 8-13 mars 2013, et restera décelable à l’œil nu jusqu’en fin de mois. La comète Pan-Starrs C/2011 L4 va franchir la Baleine, les Poissons, Pégase, Andromède. Les chercheurs de l’Observatoire de Paris calculent sa trajectoire. Ils la suivent depuis septembre 2012 avec leur grand radiotélescope à Nançay (Cher), l’observatoire spatial infrarouge Herschel, au Pic-du-Midi (Pyrénées), et avec les antennes de Bure (Alpes), Pico Veleta (Espagne), Chajnantor (Chili).




La trajectoire de la comète Pan-Starrs C/20011 L4 en mars 2013








Observer

Observer
Actuellement, dans l’hémisphère sud, l’invitée de la fin d’hiver se présentera vendredi 8 mars 2013 à 5° au-dessus de l’horizon ouest, au coucher du Soleil. Il sera 18h44, heure de Paris. Les lueurs du crépuscule civil dureront jusqu’à 19h16 et l’astre se cachera, à son tour, sous la ligne d’horizon neuf minutes plus tard. Pour profiter du spectacle, les amateurs devront plutôt s’armer de patience et attendre mercredi 13 mars. Selon les estimations, la comète brillera autant que les étoiles voisines du carré de Pégase.

Les spécialistes de l’Observatoire de Paris conseillent au public novice de se poster dans un lieu bien choisi : sombre, dépourvu de lumière et de nuage, loin des villes, si possible campagne ou montagne, offrant une vue dégagée à l’ouest. Au fil des jours, la queue diffuse de l’astre, constituée de gaz et de poussière, évoluera. Pour la distinguer, il conviendra de se munir de jumelles ou d’un télescope. En chemin sur la voûte céleste, la vagabonde croisera Mars, Uranus, un mince croissant de Lune et la galaxie d’Andromède.

La comète
Pan-Starrs a été découverte le 6 juin 2011 avec le télescope de 1,8 mètre du Panoramic Survey Telescope And Rapid Response System (Pan-Starrs) à Haleakala, Maui, Hawaï. Il s’agit d’une comète nouvelle - jamais aperçue auparavant - et qui ne fera qu’une seule et unique incursion dans notre ciel avant d’être éjectée dans les profondeurs de la Galaxie.

Les comètes se composent d’un noyau de glace et de poussière issu des origines du Système solaire. A mesure que leur course les rapproche de l’astre du jour, elles s’échauffent. La glace se vaporise. Une enveloppe étendue, atmosphère ou chevelure, se forme autour du cœur brillant. Elle se prolonge en deux immenses queues de gaz (molécules ionisées) et de poussière qui peuvent s’étendre sur des millions de kilomètres.

A l’inverse de leurs prédécesseurs historiques, les comètes modernes ne sont plus considérées comme signe de croyance ou de présage. La célèbre Halley évolue sur une orbite qui la fait revenir à l’intérieur du Système solaire tous les 76 ans : 1910, 1986, 2061…

Calculs officiels
Les prévisions d’orbite effectuées par Patrick Rocher, astronome à l’Institut de Mécanique Céleste de Calcul des Éphémérides IMCCE [1] de l’Observatoire de Paris, reposent sur les données de 1385 observations collectées dans le monde du 21 mai 2011 au 9 février 2013. Ils prennent en compte les effets induits par l’ensemble des planètes, du Soleil et la relativité générale d’Albert Einstein. L’incertitude résiduelle sur la position de l’astre est estimée à 0,34 seconde d’arc : 1/6000 du diamètre apparent de la Pleine Lune dans le ciel. Au final, C/2011 passera à 164 millions de kilomètres de la Terre, mardi 5 mars à 11 heures 7 minutes 33 secondes, et à 45 millions de kilomètres de distance du Soleil, dimanche 10 mars à 5 heures 3 minutes et 12 secondes. Les estimations de luminosité s’appuient sur 300 à 700 observations.

Les chercheurs mobilisés
François Colas, chargé de recherche CNRS à l’IMCCE de l’Observatoire de Paris, opèrera du 11 au 17 mars au télescope de 1 mètre du Pic-du-Midi, dans les Hautes-Pyrénées.

De son côté, l’équipe emmenée par Dominique Bockelée-Morvan, directrice de recherche CNRS, au Laboratoire d’Études Spatiales et d’Instrumentation en Astrophysique LESIA [2] de l’Observatoire de Paris a déjà détecté la comète en septembre 2012 au moyen de l’observatoire spatial infrarouge européen Herschel, de l’ESA. En outre, Jacques Crovisier et Pierre Colom, astronomes adjoints, suivent Pan-Starrs C/2011 L4 depuis la même époque au radiotélescope large de 300 mètres de la station de Nançay (Cher, région Centre, près d’Orléans), unité scientifique de l’Observatoire de Paris. Ils s’intéressent au radical OH, produit de photodissociation de l’eau issue des glaces, et tentent ainsi d’appréhender l’évolution de l’activité de la comète.

15 tonnes d’eau...
Premier résultat disponible : ces études combinées Herschel/Nançay indiquent qu’en 5,5 mois, de début septembre à fin février, le taux de production de vapeur d’eau H2O de la comète a été multiplié par 100. Il est passé de 140 kilogrammes/seconde à environ 15 tonnes/seconde. Ceci pourrait encore évoluer dans les prochains jours.

A présent, le groupe se prépare à observer en collaboration avec d’autres au moyen du nouveau réseau international géant Atacama Large Millimeter Array ALMA de 56 antennes implantées par 5 000 mètres d’altitude sur le plateau de Chajnantor, dans la Cordillère des Andes, au Chili. En parallèle, Nicolas Biver, chargé de recherche CNRS, part travailler avec l’antenne de 30 mètres de l’Institut de radio astronomie millimétrique IRAM, sur le Pico Veleta, Andalousie, Espagne. Tandis qu’un collègue du laboratoire astrophysique de l’Université d’Aix-Marseille complètera le dispositif à ces longueurs d’onde avec les six antennes de 15 mètres du Plateau de Bure, Alpes françaises.

En tout, huit chercheurs appartenant à deux départements de l’Observatoire de Paris se mobilisent pour participer à la campagne internationale autour de la comète.


.
Ciel ouest du soir, autour du 15 mars 2013.
Ciel ouest du soir, autour du 15 mars 2013. De jour en jour, la comète monte en diagonale (courbe bleue). Elle passe de la constellation des Poissons (Psc) à Andromède (And). Sa luminosité est divisée par 15.
(Observatoire de Paris / LESIA / N. Biver)


Images

- Vue d’Australie


La comète Pan-Starrs dans le ciel de Bridgetown, Australie.
Le 27 février 2013 : au crépuscule, à Bridgetown, Perth, Australie de l’Ouest, 20h11 locales. Cette pose de 4 secondes réalisée par l’amateur Jim Gifford, avec un appareil à 5000 ISO et un objectif de 400 millimètres, donne un aperçu de ce à quoi pourrait ressembler Pan-Starrs (vue ici au-dessus des arbres) mi-mars dans l’hémisphère nord. Cliquez sur l’image pour en voir davantage.
(Jim Gifford / Australie)

[1] L’Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Éphémérides IMCCE est un institut de l’Observatoire de Paris. Il est associé au CNRS, à l’Université Lille 1, et à l’Université Pierre et Marie Curie.

[2] Le Laboratoire d’Études Spatiales et d’Instrumentation en Astrophysique LESIA est un département scientifique de l’Observatoire de Paris. Il est associé au CNRS, à l’Université Pierre et Marie Curie, à l’Université Paris Diderot.

_________________
Aux ambitieux qui ne se contentent pas du bénéfice de la vie ni de la beauté du monde ,
il est imposé pour châtiment qu'ils ne comprennent pas la vie et restent insensibles à l'utilité et à la beauté de l univers
(L de Vinci )
Revenir en haut Aller en bas
http://deneb88.1fr1.net
Galerne Jean Francois
Admin
avatar

Messages : 839
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 50

MessageSujet: Re: Une comète s’invite dans le ciel   Sam 9 Mar - 14:03

Une nouvelle version de stéllarium est téléchargeable, voici un lien pour installer la comète Panstar dedans wink :
http://villageduciel.free.fr/index.php/actualites/ajouter-la-comete-panstarrs-a-stellarium/#more-1292.
JF

_________________
Aux ambitieux qui ne se contentent pas du bénéfice de la vie ni de la beauté du monde ,
il est imposé pour châtiment qu'ils ne comprennent pas la vie et restent insensibles à l'utilité et à la beauté de l univers
(L de Vinci )
Revenir en haut Aller en bas
http://deneb88.1fr1.net
 
Une comète s’invite dans le ciel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vidéo-Événement : "Une comète dans le ciel de l'Argentine" !
» Une comète sera visible à l’oeil nu dans le ciel de mars
» 2009: Le 5/05 vers 22h00 - plusieur boules lumineuses dans le ciel- Loire - (42)
» 2010: Le 09/11 vers 21h/22h - Laser dans le ciel de la fac de Lille1 (59)
» 2010: Le 25/08 vers 23h00 - Objet lumineux dans le ciel - Avignon - (84)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DENEB :: DISCUSSION GENERALE :: Actualités-
Sauter vers: